[]

la parole au manageur de type « empathique »

« J’aime être entouré et je prends facilement l’initiative de la communication, je vais très facilement à la rencontre des personnes. Je suis à l’écoute et quand une personne me semble plus ou moins hostile, je me montre chaleureux pour établir une ambiance sympathique et je lui laisse la parole. C’est vital de comprendre les autres et de les aimer, si je veux aussi être aimé.

J’invite de temps en temps mes collaborateurs à déjeuner, je le fais avec beaucoup de plaisir et je sais que ces déjeuners permettent de resserrer les liens. J’aime aider, conseiller et je fais le maximum pour prendre soin de mes collaborateurs et ainsi le groupe est chaleureux.

J’aime être aimé, apprécié, l’estime et la reconnaissance de mes collaborateurs me permettent de donner le meilleur de moi-même. »

Etes- vous d ‘accord pour nous faire partager ce qui s’est passé avec votre Directeur, récemment ?

Oui, avec plaisir ! Il m’a dit qu’il avait suivi un de vos stages.

Nous n’étions pas comment dire en « phase » et en même temps si un collaborateur avait des soucis il lui disait d’aller me voir. Un matin, il m’a convoqué. Dans ma tête, les émotions se chamboulaient et lorsque j’ai poussé la porte de son bureau, il a souri et m’a demandé de m’asseoir.

Je ne vous ai que trop peu dit à quel point j’appréciais vos qualités. Vous avez les compétences nécessaires et en plus vous êtes une personne de cœur…

Je n’en croyais pas mes oreilles et je me suis senti aimé, estimé, reconnu d’autant plus qu’il a étayé ses propos en me donnant des explications sur ces observations.

Ma petite voix m’a dit alors : « il m’explique, alors je suis sincèrement apprécié ».

Et, il a rajouté avec ce même ton chaleureux, cette même douceur.

Soyez certain que je vous apprécie et je souhaite vous inscrire à ce même stage qui vous permettra d’être à l’aise quand vous avez à faire une remontrance à un de vos collaborateurs. Qu’en dîtes-vous ?

J’ai apprécié au plus haut point ce moment d’échange avec mon Directeur.

Et je suis là !

Que diriez-vous de vos relations avec vos collaborateurs ?

J’aime dire que notre entreprise fonctionne comme une grande famille heureuse et je fais le maximum pour que mes collaborateurs partagent cet esprit.

J’aime faire confiance et prendre soin, j’aime le dire et je suis très sincère. Je suis une personne engagée et chaleureuse, je vais faire attention à ce que la mission soit bien faite et par des gens heureux de l’avoir accomplie. Je m’implique également, car montrer l’exemple est aussi une façon de favoriser l’entraide entre les membres de mon équipe.

Qu’est –ce qui dans les relations avec vos collaborateurs vous ennuient ?

Je n’aime pas les affrontements, je me sens mal à l’aise et je vais pour l’équilibre de tous, arranger les choses, et je vais faire appel aux bons sentiments de chacun et à l’esprit de famille.

Je crains de blesser, de heurter. J’apprécie l’adhésion plutôt que l’obéissance, la plupart du temps je dis au collaborateur, pourriez-vous éviter de…..

Face à un conflit entre 2 personnes, ma première réaction est une réaction de crainte, de gêne. La dernière fois j’ai même eu l’impression que plus j’essayai d’arranger les choses plus elles s’aggravaient. J’étais vraiment mal comme un gamin qui commet des erreurs stupides et qui se sent écarté, impuissant.

A titre personnel que se passe-t’-il ?

Je me sens faible, je ne veux pas le montrer bien sûr et j’ai tendance si j’y suis contraint à aller dans l’attaque brutale ou alors la fuite, je peux devenir injuste, et après je glisse dans des erreurs de plus en plus stupides, je le regrette tellement que je cherche à me racheter et je perds de la crédibilité.

Pourtant je suis un excellent manager sachant marier l’intérêt pour la production et l’intérêt pour la relation et j’ai cette petite voix qui me dit : « tu as mangé ton pain blanc, prépare-toi à manger ton pain noir… »

Vous êtes très apprécié et votre travail est de qualité, que…

Oui, ma base empathique est renforcée par les valeurs comme le respect de l’autre. Oh ! Pardonnez-moi, je ne vous ai pas laissé finir.

* Référence à la typologie de personnalités du Process Communication Model® (PCM) qui est à la fois un outil de communication, et un modèle de découverte et de compréhension de sa propre personnalité et de la personnalité des autres. Différentes formations liées Process Communication Model® vous sont proposée sur ce site. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.