[]

la parole au manager de type « rêveur »

Cet article est une invitation à vous rendre plus disponible et plus attentif à vous-même,
comme un chaudoudoux que vous vous offrez.

Dans mes animations de formatrice, plusieurs de ces types de personnalité m’ont confié …

« Je semble passif car il est vrai que je préfère réfléchir à un problème ou à une situation à venir plutôt que d’agir sur le présent . Quant-à mon côté solitaire, il s’exprime par le fait que j’aime penser, imaginer des solutions à des problèmes et à long terme et je le fais bien seul, au calme ».

« Je me sens parfaitement bien avec une autre personne, j’ai plus de difficultés en groupe ou société ».

« Il m’est arrivé d’être invité à un cocktail, j’y suis allé pour faire plaisir à mon épouse. Je me rends compte que volontairement je me suis mis « hors circuit ». C’est comme si j’étais là en observateur, regardant de temps en temps par la fenêtre, admirant un tableau. Mon épouse est venue me chercher me voyant absent et je me suis senti gêné et j’ai alors trouvé une excuse « bidon » pour m’éclipser ».

Dites-nous ce que vous aimez plus particulièrement ?

« J’aime réfléchir, penser, peser le pour et le contre et là seulement quand ma décision est prise je donne des consignes très précisément et clairement. De même j’aime les instructions claires, nettes, j’aime voir la façon la plus simple, la plus directe pour atteindre mon objectif. J’aime et j’ai besoin d’un délai raisonnable pour faire les choses, je respecte les délais ».

Comment faites-vous dans votre service ?

« Dans mon service, je donne des ordres, clairs, des délais précis, j’obtiens et je vérifie l’accord de mes collaborateurs et je les laisse faire. C’est vrai qu’il y a peu de place pour de longues conversations, chacun fait son travail dans un cadre bien défini avec des responsabilités précises, et ça marche ».

« Si j’ai besoin de recueillir des informations, des suggestions je préfère de loin l’entretien individuel. Après je réfléchis et décide ».

J’évoque les signes de reconnaissance, comment les recevez-vous ?

« Je détecte vite la flatterie ou plus communément la « pommade ». J’ai réellement besoin d’avoir des signes dosés, précis. J’éprouve de la gêne face à des vives marques d’estime, alors qu’ un mot bien placé comme « très bien » me suffit ».

Maintenant que vous connaissez votre drivers (3), (sois fort) vous me dîtes vous anesthésier, dîtes m’en plus dans 10 mn, ça vous convient ? …

« Effectivement, je me dis que rien ne peut m’atteindre, je m’empêche même de ressentir. Plus j’ai le sentiment de ne pas être à ma place, plus je me sens mal, il m’arrive de me murer dans le silence, je ne vois plus, je n’entends plus, juste comme un bruit de fond, comme le ressac des vagues.. ».

Parlez-moi de vos relations avec vos collaborateurs ?

« Je suis net, brutal parfois. Si jamais un de mes collaborateurs parle de lui trop longtemps, je m’évade, mon regard est ailleurs. Maintenant je me sens prêt à lui dire : C’est trop long, réponds moi simplement ! Trop d’information tue l’information alors une réponse, simple et brève STP… ».

Le lecteur averti notera la phase persévérante (2)…

(1) Référence à l’ouvrage « Le conte chaud et doux des chaudoudoux » de Claude Steiner, auteur de livres et de nombreux articles au sujet de l’analyse transactionnelle et concernant principalement les scénarios de vie, l’alcoolisme, la compétence émotionnelle et les jeux de pouvoir relationnel.

Un chaudoudou est une petite attention que l’on a envers soit ou les autres dans la bienveillance par des mots, un geste amical, une écoute… Il peut être associé à la notion de signe de reconnaissance de l’Analyse transactionnelle. Différentes formations liées à l’Analyste transactionnelle vous sont proposée sur ce site. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

(2) Référence à la typologie de personnalités du Process Communication Model® (PCM) qui est à la fois un outil de communication, et un modèle de découverte et de compréhension de sa propre personnalité et de la personnalité des autres. Différentes formations liées Process Communication Model® vous sont proposée sur ce site. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

(3) DRIVER : Les drivers sont des styles de comportements qui se construisent à partir des messages émis par l’environnement dès notre enfance. Les messages répétés par des adultes référents vont influencer notre façon de penser et notre manière de nous comporter. Ils vont s’insérer dans nos croyances et devenir la base de nos comportements.

Taibi Kahler a distingué 5 drivers, groupes de comportements ou pilotes de vie : « Sois parfait ! », « Sois fort ! », « Fais plaisir ! », »Fais des efforts ! », »Dépêche toi ! ».

Si nous ne parvenons pas à comprendre les comportements que nous avons adoptés pour y obéir, si nous ne pouvons nous affranchir du poids qu’ils occupent dans notre vie, alors ces messages sont des contraintes inconscientes qui mettent à mal notre estime de nous et nous fait vivre sous stress chronique. L’estime de soi est mise à mal parce que nous ne parvenons pas à être fort, meilleur, gentil …. Le message nous pousse vers l’idéal du comportement induit, qui par définition est inatteignable.

Différentes formations utilisant la notion de DRIVERS vous sont proposée sur ce site. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

Claire DA DALT